[an error occurred while processing this directive]
Accueil Divertissement
 
JDM

BIMBO, FANTASME ET RÉALITÉ

Il y a à voir et à découvrir

Pascale Lévesque
Le Journal de Montréal
13-12-2006 | 10h31
[an error occurred while processing this directive]
«Ce que je pense d'Anne-Marie Losique? Elle a les attributs pour être une cochonne...» - On fait un documentaire sur elle. «Ah! ouin, y a quelque chose à dire?»

Avec des films comme Borat, des séries comme Tout sur moi, les créateurs jouent de plus en plus la carte de la frontière entre la réalité et la fiction.

Vêtue de son corset à frisons, de ses talons hauts et jamais bien loin des seins «gros comme des coconuts» de son amie Aïsha, Anne-Marie Losique expérimente aussi le genre à sa façon, créant Bimbo, fantasme et réalité, qui sera présenté dès janvier à la télé à la carte. Pour une clientèle adulte, il va sans dire.

«Alors, y a quelque chose à dire?»

À la vue des deux premiers épisodes de la série, présentés hier en visionnement de presse chez Anne-Marie elle-même, on peut répondre à cette passante interviewée dans les premières minutes du «documoqueur» qu'il y a non seulement des choses à dire, mais aussi à voir et à découvrir.

Sens de l'humour et du nu

À voir comme dans les seins de cette jeune femme qu'on nous présente comme la meilleure amie d'Anne-Marie. À découvrir comme dans ce fabuleux sens de l'humour et de l'autodérision que possède la productrice. Car c'est vraiment très drôle, même plus que sexy: certains messieurs seront sûrement déçus... mais bon!

«Mon but premier, c'est de faire rire, c'était aussi le cas avec Hot Parade. Mais j'ai aussi voulu faire quelque chose sur l'image, un sujet qui me fascine beaucoup, et ça, c'est une façon de le faire. C'est en fait un documentaire sur ma caricature», explique celle qui, «au lieu de ramper devant les stars, comme le font certaines personnes, je grimpe dessus!».

Qu'on se le dise, même s'il y a du vrai dans les six épisodes de Bimbo, le personnage d'Anne-Marie Losique demeure pour le téléspectateur plus flou que jamais. «Moi, j'aime jouer avec cette espèce de mythe, je n'essaie jamais d'éclaircir la situation et, jusqu'à maintenant, ça m'a très, très bien servie», plaide Miss Gloss.

Bref, la meilleure façon de vous raconter tout ce qu'on peut voir dans Bimbo reste de vous dire de l'imaginer.

Bimbo ne sera pas diffusé qu'ici via Bell ExpressVu et à Canal Indigo, mais un peu partout dans le monde. La série a en fait été vendue sur papier avant d'exister, ce qui a poussé Anne-Marie à finalement se lancer dans le projet.

Droits

«In Demand, une chaîne américaine, a acheté les droits pour pay-per-view, la VOD et DVD, pour les États-Unis et le monde. De mon côté, je vais peut-être essayer de la vendre en France parce qu'eux, ils vont plus développer les marchés anglophones», explique la productrice.

Si elle en a le temps. Parce que fidèle à elle-même, Anne-Marie a encore pleins de projets sur la planche.

«Je vais faire un livre et je vais continuer un peu dans cette veine fiction-réalité. Ça devrait sortir en septembre 2007», révèle la productrice.

Cette dernière a été approchée par une grosse maison d'édition et, à la suite de son passage à Tout le monde en parle et de la «crise» qui s'est ensuivie, le projet a vraiment pris son envol.

Adaptation

Autrement, Anne-Marie travaille sur l'adaptation d'un livre sur les femmes en documentaire, en plus de son projet spécial du 8 mars pour la Journée de la femme.

Sans oublier ce fameux format de fiction (qu'on connaît apparemment tous, mais dont elle tait même le pays d'origine) dont elle négocie les droits d'adaptation... en plus de plancher sur deux autres fictions originales.

«On a eu l'approbation pour aller en développement pour les saisons 2 et 3 de La Job, soit 26 épisodes (version adaptée de la série britannique The Office). Donc, c'est de très bon augure. On travaille sur le scénario des trois premiers épisodes, ce qui comprend la spéciale de Noël que j'aimerais intégrer là-dedans», indique-t-elle.

La Job, première saison, prendra l'antenne le jeudi soir 21 h à Radio-Canada dès le 11 janvier.

  • Bimbo, fantasme et réalité sera diffusé dès le 12 janvier à Canal Indigo et via Bell ExpressVu (3,99 $ ou 4,99 $ en HD) à raison de un nouvel épisode tous les vendredis.

    plevesque@journalmtl.com
    [an error occurred while processing this directive]
    haut